POUR NOËL, DEMANDEZ PLUS DE… CONSCIENCE

pere-noel-2016b

Alors que ce site s’appelait encore Vision Positive, une dame qui venait de perdre son emploi m’envoya un message pour me demander ce qu’il y avait de positif dans le fait de se retrouver au chômage, de se retrouver coincée dans sa maison toute la journée, à avoir peur de l’avenir en se demandant combien de temps elle aurait droit au chômage. Elle voulait tant de choses qu’elle ne pouvait plus se payer. Qu’allait-elle faire si sa voiture tombait en panne ? Cela créait des disputes avec son mari, et évidemment ses enfants en subissaient les conséquences.

Je me suis contenté de lui faire remarquer que si elle était coincée dans sa maison, c’est qu’elle en avait une… de maison. Que si elle pouvait se disputer avec son mari, c’est qu’elle avait un mari près d’elle. Que si ses enfants subissaient les conséquences de sa situation, c’est parce qu’elle avait des enfants. Que sa voiture ne peut tomber en panne que parce qu’elle a une voiture. Que, apparemment, elle était en bonne santé physique. Et, cerise sur le gâteau, qu’elle recevait de l’argent du chômage… sans travailler.

Savez-vous combien de gens sur cette planète ont une maison, un conjoint, des enfants, une voiture, la santé et de l’argent qui rentre chaque mois sans avoir à travailler ? Renseignez-vous… L’être humain est ainsi fait, quand il a trop il oublie ce qu’il a. Donnez 100 euros à quelqu’un puis reprenez-lui 10 euros et il se plaindra qu’on lui a pris 10 euros.

Quelques jours plus tard, elle me renvoya un message :

“Merci. Je me rends effectivement compte qu’en me concentrant un peu plus sur tout ce que j’ai, et moins sur ce que j’ai perdu ou sur ce que voudrais avoir, je me sens mieux…”


A lire également :

Partager :
Fermer le menu