À propos de Philippe

Parcours

Après avoir passé neuf années à travailler dans le monde des télécommunications, je suis arrivé face à un mur. Ce que je faisais ne me plaisait plus mais j’étais pris par les conditionnements de notre société moderne, persuadé que j’avais besoin d’un bon salaire et de ma voiture de société pour être heureux. Je me levais alors chaque matin en me demandant pourquoi la vie était si difficile et comment les autres faisaient pour avoir l’air si sereins. Il était devenu évident que tout ce que j’avais réussi à faire et à posséder ne suffisait plus à me combler…

À 33 ans, après avoir perdu mon travail et ma belle voiture de société à la suite d’une faillite, j’ai réalisé que malgré tous les efforts que j’avais déployés pour y arriver, ce modèle du bonheur basé sur l’avoir et le faire ne fonctionnait pas pour moi. Je voulais comprendre pourquoi, et surtout arriver à prendre du recul par rapport à tout cela, mais sans savoir comment atteindre ce but. J’ai essayé le développement personnel pendant des années. Des dizaines d’outils m’ont permis de changer mon fonctionnement, mais pas réellement à être heureux. 

Le défi

C’est en commençant à méditer en silence en 2003 que je suis enfin arrivé à me retrouver seul avec moi-même en réalisant que cela faisait du bien. Des moments de “reconnexion” apparaissaient de plus en plus souvent, puis disparaissaient dès que je reprenais le cours de ma vie. Mais j’avais passé le point de non-retour. Je me suis promis d’être heureux et j’ai très vite réalisé que c’est dans le silence que je trouverais toutes les réponses que je cherchais.

Je compris qu’en me retirant du monde je me sentais en paix. Mais je voulais conserver cette paix sans avoir à fuir. J’ai essayé maintes voies, mais je ne croyais plus toutes les promesses des voies classiques du bien-être et du développement personnel. Et si la solution n’était pas de me changer ? Et si je commençais par m’accepter comme je suis ? Comment pourrais-je être heureux si la première condition à mon bonheur est de ne pas être moi ? 

Exigences…

J’ai cherché longtemps des guides crédibles qui parlent avec leurs tripes et pas avec ce qu’ils avaient appris dans des livres. Je voulais écouter des gens qui parlent avec le cœur et en qui je pourrais avoir confiance. Je n’acceptais plus qu’on me donne des recettes magiques ou qu’on me lance des vérités toutes faites et je voulais garder mon libre arbitre en permanence. Je ne croyais plus aux promesses spirituelles ou religieuses. 

Après plusieurs années de pratique des principaux types de méditations, il y eut comme une évidence : toutes ces voies étaient de magnifiques supports, mais pas réellement des solutions. Je voyais des gens qui méditaient depuis 20 ans et qui n’avaient pas l’air d’avoir trouvé grand chose. Il est devenu évident que le bonheur que je cherchais ne se trouvait pas dans mon adhésion à une philosophie ou à une voie particulière, il était à l’intérieur. J’ai donc décidé d’étudier les enseignements de base, de chercher le point commun entre toutes ces pratiques, pour leur donner un sens et comprendre cette démarche qui me semblait ne mener nulle part. Et de mois en mois, tout est devenu évident.

Philosophie et outils

Que ce soit à l’aide d’outils de méditation, de communication, de gestion de conflit ou de gestion du stress, j’accompagne aujourd’hui les personnes pour qui les verbes “avoir” et “faire” ne suffisent plus et qui sont prêtes a changer leur perception de la réalité. 

Je ne suis ni bouddhiste, ni religieux, ni rien d’autre. Si ce site parle principalement de philosophie bouddhiste, c’est parce que j’ai été touché par le principal enseignement de Bouddha qui est de ne pas croire ce qui est enseigné par les maîtres mais de l’expérimenter par soi-même. Ma démarche est scientifique, pragmatique et logique, les deux pieds sur terre.

La méditation est un superbe outil qui aide à changer la seule chose qui doit absolument l’être, c’est-à-dire notre perception du monde. Mais pas n’importe quelle méditation… Je parle d’une méditation qui sort du simple cadre de “se calmer et se faire du bien”. Une méditation basée sur les enseignements originaux, mais sans les rituels et les chants que l’on trouve dans les temples.

La méditation, dans sa forme originelle, ne sert pas uniquement à vous calmer pour arriver à tenir le coup le reste de votre vie. Elle sert à voir la réalité de notre expérience. Elle est une démarche de liberté qui invite à réaliser que la vraie solution n’a rien à voir avec le fait de changer l’extérieur. Elle vient d’un changement de perception. Ce n’est pas la voie la plus facile, mais elle est juste. Pas parce qu’elle est mieux qu’une autre, mais parce qu’elle pointe vers ce bonheur auquel, je pense, tout être humain aspire.  

PhiD

Live Facebook

Rejoindre la page

×
×

Panier